Internet, numérique et protection de la vie privée

#foss #environnement #vieprivee #numerique #donneespersonnelles #ges #gafa #gafam 

En tant que développeur logiciel (et un peu geek aussi), je passe une grande partie de mon temps devant mon ordinateur ou sur mon téléphone. Je suis donc un grand utilisateur des services numériques, que ce soit pour communiquer (messagerie, IM, téléphone), pour rechercher des infos liées à mon travail (moteurs de recherche, communautés sur le net), pour faire ma veille techno (aggrégateurs, newsletters), pour gérer mes documents perso (photos, fichiers et autres factures) ou pour faire ce que beaucoup de gens font : utiliser les réseaux sociaux.

Les services les plus populaires sont tous gratuits : Gmail, Google Drive, Facebook, Instagram, Dropbox, Skype
, génial non ?

En fait, pas tant que ça. S’ils sont gratuits, c’est qu’ils utilisent nos donnĂ©es pour les revendre Ă  des rĂ©gies publicitaires. Pendant des annĂ©es, ça ne m’a pas dĂ©rangĂ©. Mais je ne me rendais pas compte que je renforçais ainsi le monopole de ces sociĂ©tĂ©s sur les services qu’elles proposaient, rendant complĂštement marginales les alternatives qui elles, respectent la vie privĂ©e.

Et ces entreprises posent d’autres problùmes :

  • Elles ont tendance Ă  vouloir se soustraire Ă  l’impĂŽt, en Ă©tablissant leur siĂšge dans des pays Ă  la fiscalitĂ© plus “souple” (ex: Irlande 🇼đŸ‡Ș et Pays-Bas đŸ‡łđŸ‡± en Europe). Et si elles payent moins d’impĂŽts, alors c’est du revenu social en moins pour nous !
  • Elles utilisent des infrastructures Ă©normes pour hĂ©berger leurs serveurs et nos donnĂ©es, ce qui est un gros problĂšme Ă©cologique. Puisque leurs services sont gratuits et bien souvent illimitĂ©s, ça n’incite pas du tout les utilisateurs Ă  avoir une utilisation sobre de leurs services. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des boĂźtes mail de plusieurs Giga-octets et des milliers de photos qu’on ne regardera jamais.
  • Elles sont basĂ©es sur la publicitĂ©, et participent donc beaucoup Ă  la construction d’un monde d’ultra-consommation, de produits jetables, non rĂ©parables, et venant bien souvent de pays lointains dans de gros cargos pollueurs.
  • Elle “uberisent” pour certaines toute une partie des travailleurs en proposant des contrats de trĂšs courte durĂ©e, sans protection sociale, sans retraite, et dans des conditions de travail ultra prĂ©caires (Uber , Deliveroo, Amazon ).
  • Elles cherchent Ă  assoir leur monopole en poussant leur propres protocoles, propriĂ©taires, ignorant les standards du Web, marginalisant ainsi les alternatives et allant contre les principes initiaux d’un Internet ouvert et dĂ©centralisĂ©.

VoilĂ  les raisons qui m’ont poussĂ© Ă  chercher des alternatives qui proposent un usage raisonnĂ© du numĂ©rique et qui ne mettent pas en pĂ©ril notre environnement et notre modĂšle social.

La plupart de ces services ont plusieurs alternatives. Je me suis attaché à privilégier celles basées sur des logiciels open-source et bien-sûr, sans publicité.

Je vous laisse les découvrir, triées par thÚme.

📧 Messagerie

Si vous accordez beaucoup d’importance Ă  la protection de vos donnĂ©es, je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il vaut mieux Ă©viter Gmail qui est ultra-intrusif. Les deux alternatives que j’ai trouvĂ©es sont protonmail et newmanity. Le premier propose un webmail et une application mobile, faisant de la sĂ©curitĂ© son atout numĂ©ro un, et le second se vante d’ĂȘtre green, solidaire et se soucie Ă©galement du respect de vos donnĂ©es. Personnellement, j’ai choisi protonmail qui est plus basique, sans pub, et qui propose 500 Mo sur son plan gratuit. Il propose Ă©galement un plan payant, ce qui a plutĂŽt tendance Ă  me rassurer (si c’est totalement gratuit, c’est louche).

protonmail-logo

Plus récemment, lilo a également sorti son propre service mail : mail.lilo.org, tout aussi vertueux que les précédents.

Et puis, peu importe celui que vous choisirez, il y a certaines rĂšgles que chacun devrait respecter :

  • n’envoyez pas de piĂšces jointes (a minima se limiter Ă  quelques kilo-octets); si vous avez besoin de transmettre des documents, prĂ©fĂšrez un service dĂ©diĂ© tel que framadrop
  • faĂźtes le mĂ©nage rĂ©guliĂšrement dans votre boĂźte mail pour ne garder que quelques mega-octets de donnĂ©es (pourquoi garder la carte de voeux virtuelle envoyĂ©e Ă  votre grand-mĂšre en 2003?)
  • dĂ©sabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez plus !
  • dĂ©sactivez les notifications par mail quand cela ne vous est pas nĂ©cessaire !

Autres options :

  • Tutanota : service open-source allemand utilisant les Ă©nergies renouvelables; plan gratuit jusqu’à 1Go
  • Sud-Ouest : service libre français dont le tarif est, lui aussi, libre

🌍 Navigation

Il n’y a pas des centaines d’alternatives Ă  Google Chrome et Internet Explorer. Hormis Opera, il y a bien-sĂ»r Firefox qui en plus de protĂ©ger vos donnĂ©es et d’ĂȘtre open-source, n’est pas dĂ©veloppĂ© par une sociĂ©tĂ© privĂ©e mais par la fondation Mozilla.

De mon cĂŽtĂ©, j’ai optĂ© pour Waterfox qui est un clĂŽne de Firefox qui va encore plus loin en termes de protection des donnĂ©es et qui est partenaire d’Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres.

Autres options :

  • onion-logo Tor : basĂ© sur Firefox, il utilise un rĂ©seau dĂ©centralisĂ© pour proposer une protection optimale de la vie privĂ©e (attention, c’est beaucoup plus lent !)
  • 🩁 Brave : basĂ© sur Chromium, il fait du respect de vos donnĂ©es sa prioritĂ© numĂ©ro un

🔍 Moteur de recherche

Il y a d’abord les 2 moteurs respectivement europĂ©en et français qui montent : Qwant et Lilo. Les 2 respectent votre vie privĂ©e, et Lilo Ă  l’avantage de financer des projets sociaux et environnementaux avec 50% de ses revenus publicitaires. Qwant vous permet aussi de financer des associations via les “Qoz”. Et son atout principal qui en fait selon moi la meilleure alternative : il utilise son propre moteur d’indexation. Cela veut dire que contrairement Ă  certains autres moteurs qui sont basĂ©s sur Google ou Bing, les pages de rĂ©sultats qu’il affiche proviennent de ses propres donnĂ©es, qu’il a lui-mĂȘme renseignĂ©es. C’est primordial si on veut vraiment ĂȘtre indĂ©pendant de Google.

En plus de Qwant, j’utilise aussi Ecosia qui finance le plantage d’arbres avec les revenus publicitaires. C’est un bon moteur de recherche gĂ©nĂ©raliste, par contre il peut avoir quelques lacunes dans certains domaines techniques (ex: dĂ©veloppement logiciel).

D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, aucune alternative n’offrira les mĂȘmes rĂ©sultats que Google (du moins, pas encore). C’est de loin le meilleur moteur, si on se place uniquement du point de vue de la pertinence des rĂ©sultats. Mais comme on dit souvent : on n’a rien sans rien.

Autres options :

  • DuckDuckGo : meta moteur de recherche respectueux de la vie privĂ©e
  • Searx : moteur de recherche libre, open-source, dĂ©centralisĂ© et respectant la vie privĂ©e

☁ Cloud (photos, documents, agenda et contacts)

DerniĂšrement, j’ai dĂ©couvert un cloud open-source, dĂ©veloppĂ© et hĂ©bergĂ© en France (ou chez vous), soucieux de la confidentialitĂ© des donnĂ©es : cozy.io. Ils affichent clairement leur gestion de vos donnĂ©es sur leur site. Pour le moment, ils proposent 5 services :

  • photos : synchronise vos photos
  • drive : pour gĂ©rer vos documents
  • banks : retrouvez au mĂȘme endroit toutes vos donnĂ©es bancaires
  • contacts (alpha) : synchronisez vos contacts
  • store : rĂ©cupĂ©rez vos donnĂ©es externes (factures, assurances, relevĂ©s, tickets, impĂŽts, 
)

NextCloud est une solution open-source proposant des services de Cloud pour les particuliers et les entreprises. C’est dĂ©veloppĂ© en Allemagne avec l’objectif de donner aux utilisateurs le contrĂŽle de leurs donnĂ©es. On peut ainsi choisir d’hĂ©berger soi-mĂȘme ses donnĂ©es, ou le faire sur un data-center de son choix. Pour ma part, j’utilise le service d’agenda Framagenda qui est basĂ© sur NextCloud.

Autres options :

  • Pydio : cloud open-source Ă  hĂ©berger chez soi
  • SeaFile : SeaFile est un cloud d’entreprise qui propose Ă©galement une version communautaire open-source et gratuite Ă  installer chez soi

🌀 RĂ©seaux sociaux

Facebook , Instagram , Twitter , LinkedIn , Pinterest , 
 Tous ces services ultra-populaires ont chacun “tuĂ©â€ la concurrence et sont aujourd’hui dans une situation de monopole. L’intĂ©rĂȘt de ces services rĂ©sidant dans le nombre de leurs abonnĂ©s, on peut se demander quel intĂ©rĂȘt on aurait Ă  aller sur une autre plateforme, toute aussi gĂ©niale soit-elle.

Certains ont quand-mĂȘme essayĂ©. De nombreuses alternatives existent, et beaucoup d’entre elles ont l’avantage d’ĂȘtre dĂ©centralisĂ©es. C’est-Ă -dire qu’au lieu d’ĂȘtre basĂ©es sur un unique portail Web contrĂŽlĂ© par un GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ou un gĂ©ant du Web, elles sont rĂ©parties sur des dizaines, des centaines, voire des milliers “d’instances” reliĂ©es entre elles grĂące Ă  un protocole ouvert (ex: XMPP ou ActivityPub). L’intĂ©rĂȘt Ă©tant qu’aucune de ces instances ne peut prendre le contrĂŽle sur le rĂ©seau entier, et que le respect des donnĂ©es privĂ©es est assurĂ© par les protocoles mis en oeuvre. Et cerise sur le gĂąteau : on peut mĂȘme hĂ©berger sa propre instance.

Ce rĂ©seau fĂ©dĂ©rĂ© de services dĂ©centralisĂ©s s’appelle le Fediverse. On y retrouve des applis telles que Diaspora (clĂŽne de Facebook), PixelFed (clĂŽne d’Instagram) ou Peertube (clĂŽne de Youtube).

Bon, mais comme je l’ai dit prĂ©cĂ©demment : Ă  quoi ça sert si je suis tout seul sur mon rĂ©seau ? Si mes amis, ma famille, mes collĂšgues sont toujours sur Facebook ou Twitter ?

C’est lĂ  oĂč Mastodon est en train de changer la donne. Ce clĂŽne de Twitter dont l’interface est largement inspirĂ©e de TweetDeck grapille petit Ă  petit des utilisateurs Ă  la cĂ©lĂšbre plateforme. J’utilise l’instance Framapiaf depuis plus d’un an et aprĂšs une pĂ©riode d’adaptation assez longue, j’ai commencĂ© Ă  trouver mes repĂšres, des personnes Ă  suivre, des associations, des bots Twitter de comptes que je suivais avant, etc. Twitter ne me manque plus du tout.

mastodon-scrn

Pour en savoir plus sur Mastodon et le Fediverse : welcome-to-mastodon

Autres options :

  • Movim : plateforme fĂ©dĂ©rĂ©e fournissant des services de micro-blogging, de blogging, de communication, etc.
  • Pleroma : alternative Ă  Twitter compatible avec Mastodon, mais plus simple Ă  installer si on veut hĂ©berger sa propre instance

Autres alternatives, en vrac

  • Bitwarden est une alternative open-source Ă  LastPass
  • Framalistes est une alternative Ă  Google Groups
  • Framadate est une alternative Ă  Doodle

Liens utiles